Ildiko Tiber
Votre Bioénergéticienne et Naturopathe ACMOS près de Rouen

LA SPASMOPHILIE

La maladie

La maladie aux mille visages

Défini en 1950 par le Pr Klotz, le terme «spasmophilie»  dérive de deux racines grecques : spasmos « spasme» et philos «qui a des affinités pour». 

C’est une maladie fonctionnelle qui ne comporte pas de lésion organique, du moins au départ. Ou plus exactement, c’est un syndrome plus qu’une maladie, avec un ensemble de plusieurs manifestations, de multiplicité de signes qui sont liés à un état d’anxiété.

La spasmophile (ou tétanie latente) est l’expression d’une hyper-excitabilité neuro-musculaire. Le système neuro-musculaire du spasmophile se conduit maladroitement en quelque sorte. Une crise de spasmophilie se manifeste généralement par une sensation de malaise général et divers troubles d'ordre musculaire

Le terrain spasmophile est dû à 4 facteurs

  • une hyper-sympathicotonie : désigne une excitabilité anormale du système nerveux sympathique, une des trois parties du système nerveux autonome qui intervient notamment dans la contraction des muscles et dans le rythme cardiaque. Cette hypersensibilité se manifeste par une série de symptômes :  accélération du rythme cardiaque (tachycardie), irritabilité, amaigrissement, élargissement des pupilles, diarrhée… ;
  • une forte acidification dans notre organisme au niveau cellulaire ; 
  • une incapacité à absorber certains métaux et minéraux, notamment, le magnésium et le calcium ;
  • une insuffisance hormonale des parathyroïdes : ce sont des glandes situées derrière la thyroïde; leur rôle est de réguler le taux de calcium dans le sang et dans les os, à l'aide de la parathormone. 

Le système nerveux sympathique : il a pour rôle le fonctionnement des organes viscéraux : reins, appareil digestif, système circulatoire... et la régulation de l'ensemble des fonctions automatiques de l'organisme telles que la respiration, la circulation, la digestion et l'élimination. 

Les signes les plus courants (parmi bien d’autres)

   Les signes généraux:

  •  fatigue : à prédominance matinale (mais, plus tardivement en âge, elle se traduit par une fatigue de fin de journée) ; celle-ci peut survenir en coup de pompe physique ou intellectuel avec impossibilité de concentration dans la journée ;  
  •  amaigrissement, lié à une baisse de l'appétit ;
  •  bouffées de chaleur ou au contraire frilosité ;
  •  sensations vertigineuses ;
  •  troubles visuels ou auditifs.

Les signes liés à des manifestations d'hyperexcitabilité du système nerveux :

  • anxiété accompagné par le pessimisme, la tristesse, impression que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue… ; elle s’accompagne d’une baisse de l’appétit, avec baisse du poids, et d’une baisse du sommeil ;
  • insomnies : incapacité d'endormissement ou réveils nocturnes ;
  • maux de tête : céphalées par tension ou migraines ;
  • froideur des extrémités due à la contraction des vaisseaux : dérèglement de la fonction isothermique du corps avec poussées fébriles ou de fébricules (élévations peu importantes de la température) non expliquées ;
  • syndrome de Raynaud par insuffisance circulatoire des mains ;
  • douleurs paravertébrales : lombaires, dorsales, nucales ;
  • «traits tirés» le visage du spasmophile est parfois très caractéristique, avec une tension des muscles de la face: visage tendu, bouche crispée, parfois des poches sous les yeux ;
  • sensation de flou visuel, difficulté à fixer les objets, impression de lignes ou de mots sautés à la lecture (liés parfois à une cataracte).
  • fourmillements des mains, des pieds ou crampes musculaires qui sont assez brutales d'arrivée, qui surviennent préférentiellement la nuit ; 
  • tremblements des extrémités : des mains tout particulièrement ;
  • tressautement des paupières ;
  • sensations vertigineuses.

Les signes viscéraux :

  • palpitations, douleurs thoraciques : douleurs à type de pointe, de crampe, de torsion, de troubles du rythme cardiaque, survenant plus lors d'une émotion que d'un effort physique ;
  • crises d'oppression thoracique et gêne respiratoire à l'effort ;
  • troubles digestifs, constipation, crises de colite spasmodique : le côlon du spasmophile est d'une grande réflectivité car il est très innervé ;
  • spasmes des voies biliaires : plus rarement et sur un terrain hépatique peuvent survenir des spasmes des voies biliaires avec apparition de douleur de l'hypocondre droit, d'un certain degré de jaunisse (parfois simplement localisé à la conjonctive des yeux), survenant après une contrariété ou une émotion violente ;
  • «boule» ou globus pharyngé dite à tort «boule hystérique» ; 
  • enrouement, aphonie spasmodique.

Les manifestations majeures qui correspondent à une extériorisation brutale de la maladie:

  • crise de tétanie ;
  • attaque panique, angoisse 
  • malaise vagal.

FACTEURS DÉCLENCHANTS

Qu'ils soient prévisibles ou fortuits, les facteurs déclenchants pourront être des circonstances ou des événements passagers, plus ou moins désagréables ou agressifs, qui déclencheront l'extériorisation de la spasmophilie et laisseront ensuite place aux facteurs d'entretien. Il pourra aussi s'agir d’un changement rapide du rythme de vie ou de la situation familiale ou professionnelle, d'un régime amaigrissant, d'un traitement médical ou d'une opération chirurgicale. Ces évènements permettent de dater parfois très précisément le début de la maladie.

TRAITEMENT

Il n'existe pas de traitement unique de la spasmophilie, et plusieurs solutions doivent souvent être associées pour en venir à bout. Ceci se repose sur :

  • la correction du microbiote intestinal;
  • la complémentation en minéraux et en oligo-éléments ;
  • une bonne hygiène de vie consiste à gérer son stress, à pratiquer une activité physique régulière (minimum 7 heures par semaine) et à avoir une alimentation équilibrée avec évitement du tabac et de l'alcool.

Articles similaires

Derniers articles

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.