Douleurs articulaires ou tendineuses

Comprendre et traiter les douleurs articulaires

  • L'arthose
  • Les arthrites microcristallines (gouttes, chondrocalcinose)
  • Les tendinites (périarthrites)
  • Les atteintes méniscales
  • Les arthrites auto-immunes (polyarthrites rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé, arthrite psoriasique, spondylarthhrite ankylosante)

Tous ces troubles ont un point commun : l’inflammation.

L'inflammation se manifeste lorsque quelque chose d’anormal se passe dans notre corps : présence des microbes ou des allergènes, une blessure, apparition des cellules cancéreuses… La douleur se manifeste  au niveau des articulations. 

L’inflammation dure normalement le temps nécessaire pour se débarrasser d’un agresseur . Mais parfois, le système dérape, l’inflammation se déclenche spontanément et progresse de manière chronique. La maladie est dite inflammatoire s'installe. 

L’inflammation chronique peut aussi être causée par une réaction anormale du système immunitaire qui se retourne contre l’organisme sain. On parle alors de maladie auto-immune.

Les douleurs d’origine neurologique ou vasculaire ne sont pas traitées ici.

Les principales causes :

  • Le déséquilibre de la flore intestinale (dysbiose) qui engendre les inflammations et les douleurs,
  • Les carences en vitamine D3, en oméga-6 et oméga-3 
  • Les myosites (fréquent depuis l’usage généralisé des hypolipémiants, comme les statines pour réduire le taux de cholestérol).

Le traitement repose sur 2 objectifs :

1. Équilibrer la flore intestinale

Traitement commence par l’équilibrage de la flore digestive par les mycéliums pour freiner puis arrêter la maladie. 

En même temps,  la baisse des sucres et du gluten ainsi que la pratique d'une activité physique régulièrement aident considérablement retrouver sa bonne santé.  

2. Diminuer l’inflammation et les douleurs musculaires ou tendineuses

Le drainage du foie et la vidange de l’estomac  réduisent les douleurs articulaires.  Il s’agit de diminuer la dysbiose, donc l’inflammation digestive et globale, le surpoids et l’inflammation hépatique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.